Flash Mercato : Actu Transferts et Mercato de football
A voir

Le PSG privé de C1?

Drapeau du PSG

En dépensant plus de 400 millions d’euros lors du mercato d’été avec notamment l’achat de Neymar Jr, le PSG ne s’est pas uniquement mis à dos toutes les instances du FC Barcelone.

Aujourd’hui, c’est la quasi totalité du football européen qui peste contre le club parisien et son éventuel non-respect du fair-play financier.
Pour rappel, cette mesure adoptée en 2011 par l’UEFA a pour objectifs de garantir le « bien-être » des équipes et de « faire diminuer la pression exercée par les salaires et les transferts, et limiter l’inflation » comme le précise l’institution sur son site. Ainsi, les formations ne peuvent pas dépenser plus d’argent qu’elles en gagnent avec un seuil de tolérance de 30 millions d’euros.

L’UEFA a ouvert une enquête pour examiner les comptes et les montages financiers réalisés par le PSG pour déterminer si cette règle n’a pas été respectée.
La semaine dernière, Aleksander Ceferin, Président de l’Union des Associations Européennes de Football, n’a pas hésité à déclarer que « Si je veux être aussi populaire que Michel (Platini), je sais que je dois exclure le PSG des Coupes européennes« . Le fera-t-il?
Cette décision ne déplairait pas à Javier Tebas, le Président de la Liga.
Dans les colonnes de L’Équipe, l’Espagnol détaillait « Nous avons étudié les comptes du PSG et de Manchester City de ces cinq dernières saisons, avec toutes les données : les droits télé nationaux et internationaux, ceux des Coupes d’Europe, la billetterie, les revenus dans les stades. On a conclu que leurs revenus commerciaux étaient impossibles puisqu’ils dépassent ceux de marques aussi connues que Manchester United ou le Real Madrid. En fait, ces revenus sont artificiels. Pour un type de contrat comme celui du PSG avec QTA (200 M€ annuels, ramenés à 100 M€ par l’UEFA), c’est deux ou trois fois plus que ce qui se fait pour les très grands clubs européens. »

Dans le cas où rien ne serait fait, l’homme fort du championnat ibérique ne baissera pas les bras pour autant. « S’il (le PSG) n’est pas puni et que le fair-play financier lui permet de faire ce qu’il fait, nous dénoncerons le fair-play financier devant les tribunaux « .

4 Comments