Flash Mercato : Actu Transferts et Mercato de football
A voir

PSG: le Milan AC monte au créneau pour Donnarumma

Drapeau du PSG

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Gianluigi Donnarumma a vécu un mercredi cauchemardesque après l’annonce de sa volonté de résilier son nouveau contrat avec le Milan AC.

Après avoir signé une prolongation cet été le liant aux Rossoneri jusqu’en 2021, le jeune gardien aurait décidé de faire machine arrière, évoquant des pressions psychologiques pour qu’il appose sa signature sur ce document.
Un retournement de situation que les supporters du club lombard n’ont pas du tout apprécié. La preuve en est, lors du match qui opposait les Diavolo à l’Hellas Vérone hier en Coupe d’Italie, le portier a été accueilli par une énorme bronca de la part des 9000 personnes présentes à San Siro.
On pouvait également voir des banderoles sur lesquelles était inscrit:  « Violence morale à 6 M€ par an et l’embauche de ton frère parasite ? Maintenant va-t-en, la patience est finie« .
Des agissements qui ont fait fondre en larmes le jeune joueur après la rencontre. « Je regrette ce qu’il s’est passé. Ils font passer pour un monstre un garçon de 18 ans avec des valeurs incroyables. Heureusement, il n’y avait que 9 000 spectateurs ce soir. Imaginez quand San Siro sera plein… » a ainsi déclaré Gennaro Gattuso, son entraîneur, avant de rajouter: « Je ne peux que remercier Gigio pour sa disponibilité et son professionnalisme. Il est le meilleur gardien du monde mais il passe par un moment difficile, il suffit de regarder son visage. C’est dur d’être remis en cause par les fans. De ma part, il y aura une protection maximale« .

Du côté de la direction du Milan AC, c’est surtout son agent, Mino Raiola, qui est visé, ce dernier essayant de transférer Donnarumma au PSG. Des actes qui ont amené Massimiliano Mirabelli, le directeur sportif, a hausser le ton face à la presse. « Notre position est claire : nous ne voulons vendre personne. Si un joueur veut partir, il devra nous le dire d’abord, après un club devra répondre à nos attentes. Gigio est quelqu’un d’exceptionnel. Je lui ai parlé, il n’a jamais dit qu’il voulait partir. Nous comprenons la colère des supporters, mais ils doivent se moquer des adversaires et pas de nos joueurs. Ce n’est pas de la faute de Gigio, nous devons le soutenir, il fait partie du club. Nous espérons trouver rapidement une solution. Je n’ai pas de réunion prévue avec Raiola. Donnarumma a un contrat jusqu’en 2021 donc je n’ai rien à dire à Raiola. Nous sommes satisfaits de Gigio et nous n’avons pas l’intention de le vendre. S’il veut partir, il doit nous supplier, mais il n’a jamais demandé cela. Il aime Milan. Nous allons protéger Gigio et Milan de certains qui essayent de nuire au club. Un jour, Gigio va réaliser ce qu’est le bien et le mal. Il y a quelqu’un qui est plus un showman qu’autre chose. Celui qui veut Donnarumma devra répondre à nos demandes »