Flash Mercato : Actu Transferts et Mercato de football
A voir

ASSE: Paul-Georges Ntep a signé!

Stade Geoffroy Guichard

Après Yann M’Villa, l’ASSE vient de réaliser un 2ème gros coup sur le marché des transferts en obtenant la signature de Paul-Georges Ntep (25 ans).

Passé par le centre de formation d’Auxerre où il débutera également sa carrière professionnelle, il rejoindra en 2013 le Stade Rennais. Ses prestations lui permette de taper dans l’œil des recruteurs de Wolfsburg en Allemagne. En janvier 2017, il signe un contrat de 4 ans avec les « Loups ». Malheureusement pour lui, l’international tricolore (2 sélections) n’arrivera pas à s’imposer. Depuis cet été, il n’a participé qu’à 5 rencontres de Bundesliga.
L’ailier est donc prêté aux Verts sans option d’achat jusqu’au mois de juin 2018, ce qui devrait lui permettre de retrouver du temps de jeu.

« Je suis très heureux que les négociations se soient bien passées. J’ai hâte de porter les couleurs de l’AS Saint-Etienne et découvrir la ferveur des supporters. Je connais certains de mes nouveaux partenaires, ce qui m’aidera pour l’intégration. Avec Jean-Louis Gasset, nous avons eu un discours assez franc. Maintenant, je veux enchaîner le maximum de matches, remettre l’ASSE dans la première partie de tableau, réaliser de bonnes performances et prendre du plaisir. J’espère vibrer comme nos supporters dans notre stade. » a déclaré le natif de Douala sur le site Internet de la formation stéphanoise.

Roland Romeyer, le président de l’ASSE, a également tenu à réagir à cette arrivée: « Nous avions dit que nous consentirions des efforts significatifs lors du mercato, nous tenons nos promesses grâce à la solidité financière du club. Nos bases sont solides et nous permettent de mettre tout en œuvre pour redresser notre situation sportive. Paul-Georges Ntep est un attaquant international qui était convoité par d’autres clubs. S’il a choisi l’AS Saint-Etienne, c’est parce que toutes les conditions sont réunies ici pour qu’il puisse se mettre en valeur. Comme pour Yann M’Vila, la perspective de travailler avec Jean-Louis Gasset a beaucoup compté. »